Le feu & l'amour

Le feu & l'amour

Marie Robert aborde la symbolique commune autour du feu, de la passion et de l'amour...

En effet, le vocabulaire du feu est lié au vocabulaire de l'amour, découvrez le deuxième épisode des Causeries de Maison Pechavy.

La mythologie du feu, la philosophie du feu, la symbolique du feu et les philosophes qui ont parlé du feu, tout cela inspire réellement Marie Robert.

Le feu symbolise la passion, l’amour…

« Bien sûr, mais peut-être qu’il symbolise l’amour sans sa dangerosité aussi, le feu, c’est ce qui réchauffe mais aussi ce qui détruit, c’est pour cela qu’on a une thématique proche de l’amour. Dans les philosophies orientales, on constate l’idée que le feu, comme la passion demande justement qu’on fasse attention. Surveiller un feu, c’est exactement comme l’amour, si on se laisse totalement dévorer, que reste-t-il de nous ? Donc, il y a toujours cette idée, de le considérer comme fascination mais de garder une certaine distance, pour ne pas être dévoré. Comme toutes les passions, garder de la raison. »

Le champ lexical de l’amour fait appel à celui du feu

« Se consumer d’amour, se brûler d’amour, entretenir la flamme, s’embraser, effectivement, l’amour comme le feu nous donne vie. L’amour émotionnellement, le feu pragmatiquement, et donc forcément, il y a cette idée que nous ne sommes pas nés avec, exactement comme l’amour et le feu, nous ne sommes pas nés avec. Il y a plusieurs fonctionnements internes qui nous échappent, nous avons des organes, nous avons un fonctionnement, on peut les entretenir mais on n’y peut pas grand-chose. Le feu, comme l’amour demande qu’on construise, demande qu’on s’y attarde, qu’on l’entretienne. C’est pour ça que je dis que c’est vraiment un appel à la conscience. Faire un feu, entretenir un feu, exactement comme l’amour, on a besoin d’être acteur, on a besoin d’être présent, et c’est pour ça qu’on retombe sur cette idée de sacré et cette idée de symbolique en fait. »

Articles en relation