Le feu en mythologie

Le feu en mythologie

Maison Pechavy crée des produits liés à l'univers de la cheminée, du feu.

Derrière chaque création signée Maison Pechavy, il y a une histoire… Telles que la nature nous offrant sa merveilleuse palette de couleurs, les différentes cultures aux valeurs inspirantes ou des parenthèses de l'Histoire qui nous ont marqués.

Depuis des siècles, nous nous racontons des histoires devant le feu, le foyer...la parole en tant que transmission et le feu ont toujours été liés !

Pour raconter l'histoire du feu, il a été évident pour nous de demander à notre philosophe préférée, Marie Robert de nous raconter "le feu" et ses symboles. Aujourd'hui nous vous délivrons un premier épisode des #causeriesdemaisonpechavy. Nous remercions sincèrement Marie de s'être prêtée au jeu de l'ITW.

« Alors en fait, il faut imaginer que dès qu’on parle de feu et de philosophie, évidemment un nom s’impose, et non des moindres, puisqu’il s’agit de Prométhée et de son frère Epiméthée. Je crois que c’est important car c’est quand même un des plus jolis mythes qui va vraiment placer le feu plus qu’en objet symbolique, en valeur même de l’humanité. Je vous raconte brièvement le mythe, évidemment l’idée n’est pas de vous faire un grand cours de mythologie mais tout de même d’en rappeler les fondamentaux. Zeus, le dieu le plus important de l’Olympe et de la mythologie grecque, s’ennuie un peu dans l’Olympe, il s’ennuie avec tous les dieux, ils n’ont plus grand-chose à faire, et donc il se dit, je vais inventer la race humaine.

Il confie cette tâche à deux frères, Prométhée, celui qui pense avant, Epiméthée, celui qui pense après. Epiméthée est très excité par cette fonction et il va donc s’occuper de répartir toutes les qualités possibles autour du vivant, aussi bien les animaux que les hommes. Sauf qu’Epiméthée commence par les animaux, il va donner aux jaguars, la vitesse, il va donner aux tortues, une carapace de protection, il va donner à certain des griffes, à d’autres, des poils, pour que tout soit réparti équitablement. Petit problème de notre cher Epiméthée, dans son excitation et dans son impatience, il oubli les Hommes. Au dernier moment, il se rend compte que pour les Hommes, il n’y a plus rien, plus aucune qualité à leur donner, son frère Prométhée arrive alors à la rescousse. Pour essayer de rétablir ces pauvres Hommes nus, vulnérables, qui n’ont rien, qui ne sont pas rapides, qui n’ont pas de fourrure, qui n’ont pas de griffes, qui n’ont pas d’ailes. Prométhée se dit, « je vais aller voler le feu aux dieux ». Evidemment Prométhée sera puni par Zeus, mais les Hommes auront le feu.

Ce qui est important dans ce mythe c’est de comprendre que c’est le feu qui va donner la possibilité aux Hommes, aux humains, de lutter contre leurs vulnérabilités. Le feu est fondamental car c’est ce qui va nous permettre de fonder une civilisation possible. Grâce au feu, nous allons pouvoir construire, bâtir, cuire les aliments, enfin, pouvoir développer une civilisation. Le feu est donc plus que jamais cet élément symbolique qui est donc constitutif de notre histoire. C’est pour ça qu’à chaque fois qu’on contemple une flamme, ,il faut tout de même se rappeler que c’est une réponse à notre fragilité. »

A très vite pour le prochain épisode le Feu & l'Amour…

#maisonpechavy #marierobert #philosophyissexy #madeinfrance #philosophie

Articles en relation